Un art, un sport, une culture ?! Quoi qu’il en soit la Danse du Lion est une danse traditionnelle très importante en Chine.
Elle commémore le Nouvel An Chinois qui a lieu le premier jour d’une nouvelle lune entre le 21 janvier et le 20 février et est réalisée pour faire fuir les démons et apporter la chance.

Cette année, le Nouvel An Chinois a lieu le 19 février et sera placé sous le signe de la chèvre. A cette occasion,
CFA Voyages vous donne rendez-vous le samedi 21 février à 14h30 pour un spectacle de la célèbre Danse du Lion à proximité de ses locaux situés au 56 avenue d’Ivry. Venez profiter de cet instant entre amis ou en famille et admirer les déguisements traditionnels de cet art qui renferme les secrets de la culture chinoise.

C’est avec cette cérémonie que débute la fête du printemps et qui dure 15 jours, jusqu’à la fête des lanternes. Le Nouvel An est bien sûr célébré en Chine mais aussi dans d’autres pays d’Asie où l’influence de la culture chinoise est importante : comme au Vietnam avec la fête du Têt mais aussi en Thaïlande, à Singapour, à Macao, à Taiwan, en Malaisie, aux Philippines et même en Corée du Sud. Depuis plusieurs années, le Nouvel An Chinois est aussi célébré dans les pays occidentaux, cela est dû aux nombreuses personnes chinoises qui pratiquent leur culture dans ces pays mais c’est aussi l’occasion pour les occidentaux de découvrir cet art.

La Danse des Lions est devenue un symbole et c’est un magnifique spectacle pour les yeux et les oreilles mêlé à un artifice de couleurs vives et des acrobaties impressionnantes de la part des danseurs. Les costumes traditionnels sont composés d’une tête d’environ 35 kilos décorée par des pompons, fourrures et perles colorés portée par un danseur, lui aussi déguisé avec un pantalon du même style ; il forme l’avant du corps de l’animal.

Le drapé, relié à la tête, est décoré de la même façon et vient recouvrir le deuxième danseur qui est courbé et se tient à la ceinture du premier danseur situé devant lui. Des répétitions et des chorégraphies précises sont nécessaires pour entretenir une complicité entre les danseurs et ainsi obtenir une uniformité parfaite du « lion ». Les paupières, les oreilles, la bouche et la queue du lion sont articulées pour donner une impression de réel à l’animal qui peut ainsi exprimer sa gaieté, sa curiosité et sa colère par des pas et expressions caractéristiques.

Il existe tout type de danses qui varient en fonction des régions, les danseurs se portent, font des escalades et sautent sur des parcours aménagés avec des bancs et des tables.