Le peuple Thai Phuan s’accomplit dans l’amour et la foi, entre sagesse populaire et statut de patrimoine mondial de l’Unesco.

L’héritage Tai Phuan des habitants de Ban Chiang
Dès la fin du XVIIIème siècle, les habitants de Phuan dans la province de Xieng Khouang se sont mis en quête d’une terre fertile qui leurs offriraient toutes les ressources dont ils avaient besoins pour subvenir à leurs besoins en eau. Ils ont décidé de s’établir dans une région qui s’appelle aujourd’hui le Ban Chiang.

Au milieu du XXème siècle, la  découverte de céramique dans la région de Ban Chiang initia de très grosse recherche archéologique qui n’ont jamais cessé depuis 1973. Classé au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1992, cette petite ville de Ban Chiang a gagné en réputation et est fière de pouvoir présenter au monde entier ses petites merveilles en céramique.

Créer des poteries décorées

Ban Chiang est devenue avec le temps une ville touristique. Réputée pour son site archéologique et son centre d’apprentissage, les visiteurs du monde entier viennent ici pour façonner et découvrir l’art de la poterie. Les habitants de Ban Chiang transmettent aux touristes un véritable savoir-faire ancestral. Ils ont apporté dans la région des valeurs très fortes inspirées de leurs cultures bouddhique et hindouiste. Entre l’humilité, la compassion et le sens du partage, lors de votre prochain séjour en Thaïlande la découverte de cette population représentera une véritable leçon qui vous marquera pour le reste de votre vie.

La peinture des motifs 

Les motifs peints sur les poteries modernes de Ban Chiang sont inspirés ceux des céramiques préhistoriques. La peinture utilisée est un mélange de pigments et de colle qui s’applique au pinceau.
Les anciennes poteries retrouvées sont principalement décorées de frises, de lignes et de motifs servant à combler les espaces et les vides. Certaines sont marqués d’incisions remplis de peintures rouge, tandis que d’autres arbore des surfaces blanches ornées de peintures de couleur.

Les poteries de cette période sont caractéristiques. Ce sont des récipients au col marqué d’arêtes vives et au fond en forme de point arrondie. Les plus anciennes se démarquent avec des motifs rouges sur fonds rouges et l’ajout de lignes brillantes alors que généralement les pièces de cette époque sont ornées de motifs rouges sur fonds mauves.



Les différents motifs des poteries de Ban Chiang

Motifs naturels : Inspirés par les paysages environnants et la nature (feuillages, dessins floraux, spirale artistique en forme de coquillages, anneaux de bois, peau de bêtes).
Motifs géométriques : Composés de triangles, cercles et rayures.
Motifs libres : Basés sur l’imagination et la créativité comme par exemple des lignes tourbillonnantes.